Abricot

En termes de parfumerie, deux parties sont bien distinctes dans le fruit de l’abricot : son noyau et sa pulpe. Le noyau de l’abricot permet, en effet, d’obtenir une huile. Néanmoins, celle-ci n’a absolument pas l’odeur que nous connaissons bien de l’abricot.

C’est pourquoi, les parfumeurs préfèrent obtenir la senteur de sa pulpe à proprement parler. En revanche, celle-ci ne peut pas être extraite. C’est pourquoi, elle est intégralement reconstituée en laboratoire grâce à des molécules de synthèse.

L’abricot apporte alors une touche fruitée et veloutée aux parfums qui en contiennent, laissant également derrière lui une senteur aux légers accents amendés ou confits. Le noyau, quant à lui, est plus utilisé en cosmétique. Il permet l’obtention d’une huile aux vertus nutritives et émollientes.